samedi 21 décembre 2013

Hellenica - They Are Out For Blood (English version)

It took me so long to write again on this blog that I really needed to restart with something fresh and... Worth it. Good news, Hellenica just complies with all requirements. Western-like haunted intrumental music is still ermerging from Montreal, for the best.

Lire la suite...

mercredi 10 octobre 2012

Godspeed You! Black Emperor - 'Allelujah! Don't Bend! Ascend!

Annoncé il y a peu, ce nouvel album du groupe mythique de Montréal, s'il ne s'est pas fait attendre longtemps, a tout de même fait trépigner plus d'un fan d'impatience. Et, honnêtement, il y a de quoi.
(Album complet en écoute en fin d'article).


Lire la suite...

mercredi 3 octobre 2012

Godspeed You! Black Emperor : C'est reparti pour un (33) tour(s) !

Le mot du jour : youpi ! GY!BE, le monstre sacré du rock instrumental-que-l'on-nomme-comme-on-veut qui s'apprête à sortir son premier album en dix ans, c'est une sacrée bonne nouvelle quand même. tellement bonne qu'on n'osait plus vraiment y croire, malgré la récente reformation du collectif pour des concerts. Les détails, c'est ici !


Lire la suite...

mardi 20 décembre 2011

Deadhorse : un nom pour deux groupes

L'un est états-unien, l'autre canadien. L'un est principalement instrumental, l'autre occasionnellement. Le premier fait dans la construction, le second dans l'improvisation. Le point commun ? Les deux sont dignes d'intérêt et s'appellent Deadhorse... En un seul mot car, en deux, d'autres formations apparaitraient aussi au radar. Bref, concentrons-nous sur ces deux-là, attachants et tout attachés, pour tenter de les séparer. Vous suivez ?


Danny Vescarelli, Jennifer Crighton, Ryan Bourne, Marie Sulkowski and Melissa McWilliams : Deadhorse, du Canada.


Lire la suite...

jeudi 17 novembre 2011

Will Driving West - l'interview

Avec The Breakout, sorti en octobre 2010, Will Driving West s'est vite acquis les faveurs du public et de la critique. Un an après, le groupe de Montréal fait office de valeur sûre pour l'avenir. David, compositeur et multi-instrumentiste de la formation, nous en dit un peu plus, notamment sur l'arrivée d'un nouvel album au printemps.


Lire la suite...

vendredi 23 septembre 2011

Les interviews du grenier : Arcade Fire (2005)

Il y a quelques jours, Arcade Fire recevait, sans aucune surprise, le prix Polaris, distinction qui honore le meilleur album canadien de l'année. Cette gratification faisant suite au Grammy Award, au Brit award et au prix Juno, on peut raisonnablement se laisser aller à penser qu'Arcade Fire a atteint le toit du monde en 2011 avec son troisième album, The Suburbs

A cette occasion, opérons un petit retour en arrière : nous sommes en 2005, en plein été, et le groupe s'est révélé au monde (des curieux, surtout) fin 2004 avec un Funeral qui, quoi qu'en pensent les fans d'Arctic Monkeys et la presse musicale à l'époque en retard d'un wagon, fut la première révélation musicale par Internet alors même que Myspace n'était un réflexe chez personne... C'est dire si cela ne nous rajeunit pas. De bouche à oreille, de mail à mail puis de journaliste en magazine, le groupe de Montréal finit par s'attirer un large public, obtenir une diffusion sur les ondes (je me souviens de "Neighborhood" en rotation moyenne au Mouv', en avril 2005.... Nostalgie) et se tailler une place de choix dans nombre de festivals, notamment à Rock En Seine (parc de Saint-Could, aux portes de Paris), le même soir que les Queens Of The Stone Age et les Pixies. Le jour même, une averse avait tout détrempé, y compris la carcasse de votre humble serviteur avant de rencontrer le groupe. Ambiance Festival. Voilà pour le contexte...



The Arcade Fire à Debaser, Stockholm, Suède, 2005-03-15. (c) Anders Jensen-Urstad


Lire la suite...

- page 1 de 2